Guy Braun - Graveur & Peintre
Accueil > Estampes > Quadrichromie > La gravure en quadri, qu’est-ce que c’est ?

La gravure en quadri, qu’est-ce que c’est ?

La Quadrichromie (invention de la couleur)

JPEG - 17.8 ko
Catalogue de l’exposition BNF 1996.


- C’est au graveur Jacob Christoph Le Blon (1667-1741) que l’on doit la découverte de la décomposition de la couleur imprimée. Jusqu’alors il s’agissait plutôt de colorier les planches à la poupée. Le procédé était d’autant plus ingénieux qu’il n’y avait pas de moyens techniques pour décomposer le spectre des couleurs imprimables par superposition.

Il faut en effet réaliser trois ou quatre plaques d’un même motif, chaque plaque supportant sa propre couleur, (jaune, bleu, rouge et noir) l’image finale est impossible à imaginer si l’on s’en tient au seul tirage d’une plaque.

- Une explication- démonstration d’un tirage en quadrichromie à partir de trois plaques lors de la journée de l’estampe à Coupvray, l’atelier où je donne mes cours.

JPEG - 102.9 ko
Où l’on voit les quatre couleurs (noir, jaune, bleu et rouge)
JPEG - 106.9 ko
Chaque couleur a son espace et ses outils propres.
JPEG - 104.9 ko
J’utilise des encres Aquawash de chez Charbonnel. Facile de nettoyer les plaques et les mains pour des tirages qui demandent de la précision.
JPEG - 109.7 ko
Encrage au rouleau de la plaque jaune.
JPEG - 83.2 ko
Premier passage, le jaune. La règle voudrait que l’on commence par le noir, mais chacun a ses principes.
JPEG - 85.4 ko
Le résultat après le passage de la plaque bleue qui se supperpose au tirage jaune. Jusque là ce n’est pas très engageant !
JPEG - 69.1 ko
La plaque de noir vient enfermer l’image. On parle de plaque clé (Key plate).
JPEG - 78.2 ko
Quatrième passage. J’ajoute un roulage de rouge pour une atmosphère plus chaude.
JPEG - 121.7 ko
Morceau en forme de poires

nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page

Anne Mounic | | Temporel.fr